Diffusion du pollen dans la nature

La décomposition simultanée du pollen + gaz d’échappement + PM2.5 aggrave le rhume des foins

On a trouvé que la technologie Streamer décompose le pollen du cèdre, et simultanément décompose aussi les gaz d’échappement (particules d’’échappement des moteurs Diesel) ainsi que les PM2.5 qui aggravent le rhume des foins, ce qui réduit considérablement l'intensité des réactions allergiques.

Professeur Nobuyuki Shirasawa

Superviseur
Professeur Nobuyuki Shirasawa

Docteur en science et médecine
Département de réhabilitation,
Faculté des sciences médicales et du bien-être,
Université de Tohoku Bunka Gakuen

Pollen + gaz d’échappement + PM2.5 sont décomposés simultanément, ce qui réduit la force allergénique de 92,4 %

Organisme chargé des essais

Démontré auprès de l’Université de Yamagata sous la supervision du Professeur Shirasawa, Université de Tohoku Bunka Gakuen

Méthode des essais

Un essai comparatif a été effectué sur 3 groupes de souris. Allergène (Groupe A), allergène (Groupe B) + gaz d’échappement, allergène (Groupe C) + PM2.5, allergène (Groupe D) + gaz d’échappement + PM2.5, allergène (Group E) + gaz d’échappement + PM2.5 après l'irradiation par le Streamer, qui leur a été respectivement administrée. L’administration aux souris a été effectuée toutes les deux semaines, et 8 semaines plus tard, la concentration de l’anticorps IgE *1 dans le sang des souris a été mesurée. L’allergène employé était l'ovalbumine, substance typique utilisée dans les tests d'immunité en alternative au pollen.

*1:Lorsqu'une réaction à un allergène se produit dans le corps, un anticorps IgE est généré qui ne peut se lier qu’à l’allergène ; lorsque l’allergène réintroduit réagit avec l’anticorps IgE , divers symptômes allergiques se présentent. Cet anticorps étant détecté uniquement dans un nombre très restreint de personnes saines, on l’utilise en général pour les tests immunologiques.

Pollen, gaz d’échappement et PM2.5 après 48 heures d’irradiation par le Streamer

Le test a permis de déterminer que, dans le groupe D où les gaz d’échappement et les PM2.5 ont été ajoutés à l’allergène, la force allergénique était de 2,36 fois supérieure par rapport au groupe A qui ne contenait que l'allergène. On a supposé que l'administration simultanée d’un mélange de gaz d’échappement et de PM2.5 pouvait améliorer la réaction immunitaire responsable des symptômes allergiques tels que le rhume des foins. Par ailleurs, la force allergénique du groupe E, qui avait été exposé au Streamer pendant 48 heures, était réduite de 92,4 % par rapport au groupe D.

* Les résultats sont issus de la démonstration du seul dispositif de refoulement du Streamer de Daikin dans une condition expérimentale.

Développement du rhume des foins

Des substances adjuvantes susceptibles d'aggraver les symptômes allergiques peuvent adhérer au pollen, de sorte que l’équilibre maintenu précédemment puisse être affecté en augmentant ainsi le risque de développer le rhume des foins.

L'allergie au pollen est aggravée par les gaz d’échappement et les PM2.5
pollinisation dans la nature